Non à l’USBérisation de la visioconférence !

Nous rentrons de la dernière présence à Amsterdam du réputé salon de l’ISE, avant son édition en terres Catalanes. Comme à son habitude, ce salon est un excellent moyen de s’imprégner des tendances et de la stratégie des constructeurs de notre domaine : la visioconférence et les communications unifiées.

Et cette année : stupeur ! La tendance amorcée en 2019 se confirme ! Le tout-USB est présenté comme la solution à tous les besoins en salle de réunion… Que l’on soit sur Teams, Zoom, ou autre service de vidéoconférence.

Nous voilà piqués au vif, nous qui croyons en la valeur des systèmes dédiés et qui fuyons les systèmes à base de PC, qu’ils soient cachés, carrossés ou fournis par l’utilisateur lui-même !

UBIC revendique la valeur des systèmes de visioconférence dédiés !

En effet, nous pensons qu’un terminal de visioconférence fournira toujours une expérience utilisateur optimale, avec sa disponibilité permanente, sans retard au démarrage (dû aux mises à jour inattendues), à l’abri des problèmes de gestion des périphériques USB par Windows et proposant une forte interopérabilité, entre autres.

Quelle est la valeur, en dehors d’un prix frontal inférieur, de l’empilage de ces périphériques en salle de réunion ? Le frein à l’adoption de la visioconférence en entreprise ces 10 dernières années était sa complexité de mise en œuvre, sa forte dépendance à une technologie et le recours au équipes AV ou IT pour démarrer à l’heure.

Ne sommes-nous pas en train de faire un grand pas en arrière, les constructeurs étant asservis au dictat de Microsoft Teams et de son cloisonnement technologique ?

Dans ce contexte, nous sommes des fervents défenseurs d’un système dédié, ergonomique et interopérable. Notre position face à cette USBérisation de la visioconférence est fermement un NON aux systèmes USB à base de PC dans les salles de réunion !